RSS

IL y a 69 ans les troupes soviétiques libéraient le camp d’Auschwitz

27 Jan

AuschwitzEn coïncidence avec le jour de la libération d’Auschwitz, le 27 janvier 1945,il a été décidé que le célèbre ce lundi le jour international en mémoire des victimes de l’holocauste, décidé le 1 novembre 2005 par l’Assemblée Générale des Nations Unies.
Triste célébration en France où la réhabilitation du nazisme bat son plein, triste célébration en Ukraine où se déclenchent des pogromes et où le parti communiste est de fait interdit là où l’opposition a le pouvoir… Il y a 70 ans aujourd’hui, le siège de Léningrad (redevenu Saint Petesbourg) qui avait fait un million huit cent mille morts était levé, cet été des jeunes ukrainiens en uniforme de SS rendaient hommage aux assassins à visage découvert et publiquement, des voyageurs français l’ont diffusé sur le net pour le dénoncer et nos journalistes parlent avec trémolos dans la voix des jeunes de « l’opposition démocratique » de Maïdan.
En revanche, ni de Stalingrad il y a quatre mois, ni de Léningrad aujourd’hui, ni de la libération d’Auschwitz ils ne pipent mot et on nous raconte qu’on parle trop de la Shoah… Comment en est-on arrivé là?

AuschwitzLiberation

children%20liberation
soviets_liberating_lodzLes soviétiques libèrent Lodz

 
1 commentaire

Publié par le janvier 27, 2014 dans Uncategorized

 

Une réponse à “IL y a 69 ans les troupes soviétiques libéraient le camp d’Auschwitz

  1. Jeanne Labaigt

    janvier 27, 2014 at 5:32

    Il y a 70 ans aujourd’hui, le siège de Léningrad qui avait fait un million huit cent mille morts était levé, cet été des jeunes ukrainiens en uniforme de SS rendaient hommage aux assassins à visage découvert et publiquement, des voyageurs français l’ont diffusé sur le net pour le dénoncer et nos journalistes parlent avec trémolos dans la voix des jeunes de « l’opposition démocratique » de Maïdan.
    En revanche, ni de Stalingrad il y a quatre mois, ni de Léningrad aujourd’hui, ni de la libération d’Auschwitz ils ne pipent mot.
    L’abandon de l’éducation républicaine, civique, l’espèce de stupeur honteuse qui a envahi les communistes ont permis cet abandon de toutes nos valeurs et ce regain fasciste.
    Quand j’étais en activité chaque fin Janvier avant de commencer mes cours de lycée à chacune de mes classes,en hommage et souvenir, je présentais rapidement puis je lisais un petit texte de Charlotte Delbo, quelque soit le petit texte choisi il y avait une écoute et une attention extraordinaires, un grand silence suivait et on reprenait le cours des cours, bien des élèves m’ont parlé ensuite de ces moments comme importants pour eux et impressionnants .
    Où en sommes-nous aujourd’hui ? quelle confusion, quelle ignorance nous a saisi ? La crise c’est quand il n’y a plus de critères, qu’on ne fait plus le tri ! Certes, mais reste que je ne comprends toujours pas comment on en est arrivé là.
    Oui, triste anniversaire !

     

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :