RSS

La réflexion du jour: Fabius a parlé de génocide en Centrafrique comme argument de l’intervention

12 Déc

2013-12-05T183852Z_1_APAE9B41FSU00_RTROPTP_3_OFRTP-FRANCE-CENTRAFRIQUE-HOLLANDE-20131205
Le moins que l’on puisse dire est que c’est exagéré et une fois de plus l’intervention qui se présente sous des aspects « humanitaires » manque d’objectifs et de stratégie crédible autre que les intérêts. Même si on nous répète jusqu’à plus soif qu’il n’y a pas dans ce pays pauvres de projets économiques cela est faux. Il y a en outre le passif français. Pourquoi l’ONU a-t-elle accepté de donner à la France mandat d’intervention? Apparemment ce serait parce que la France est la seule force militaire sur place en situation d’intervention, mais là encore cela reste à voir. La politique étrangère française de Sarkozy à Hollande manque totalement de cohérence et paraît effectivement proche de celle des néo-conservateurs de Bush à laquelle elle est souvent comparé.

En fait il semble que l’arrivée des Français n’a fait qu’exaspérer les passions. Il y a un grand risque de représailles des chrétiens contre les musulmans du pays, assimilés aux anciens rebelles. Des voyous pourraient alors en profiter pour se livrer à des pillages. Mais, comme l’explique le président de Médecins sans frontières (MSF), Meguerditch Terzian, en déplacement en Centrafrique, « on parle de violences, d’agressions, mais pas de génocide ».

En fait, si Laurent Fabius a parlé de génocide, c’est pour pousser la communauté internationale à réagir.

Tout ce qu’il a obtenu c’est un blanc seing pour aller se perdre en ce lieu.

Il a obtenu sans peine l’aval des Nations Unies y compris la Chine et la Russie, qui pourtant désormais suivent les Français comme le lait sur le feu. Pourquoi la Russie et la Chine au Conseil de sécurité surveillent elles la France ?

L’Afrique dans de nouveaux rapports sud-sud

Après la grande saignée des plans d’aménagement structurels, les conséquences désastreuses de la grande récession de 2008-2009 sur les pays africains ont fait apparaître la vulnérabilité de ce continent aux chocs mondiaux. Cette crise a entraîné une baisse significative de la demande étrangère sur les marchés traditionnels africains, d’où la nécessité de diversifier les marchés d’exportation. Et c’est dans ce contexte là qu’il faut étudier les nouveaux rapports sud-sud et le rôle des pays émergents comme la Chine, le Brésil, l’Inde dans la diversification des marchés. Mais ces nouveaux rapports sud-sud ont également entraîné une perspective régionale dans le continent à la fois parce que la Chine intervenait pour créer des liens interne en matière de transport et parce que face à la crise occidentale le commerce régional offrait de nouvelles perspectives. C’est un mouvement planétaire mais les dirigeants africains ne veulent pas que l’Afrique fasse exception à la règle. On ne comprend rien à l’expédition de l’OTAN en Libye si on ne mesure pas que se jouait l’emprise sur l’ensemble du continent des Etats-Unis autant que des anciennes puissances coloniales.

Notre pays et nul ne s’en réjouira est en train de perdre l’aura gaullienne depuis Sarkozy et d’acquérir une réputation de vassalité aux Etats-Unis doublée d’une calamiteuse irresponsabilité… Peut-être tout le monde s’est-il convaincu qu’il valait mieux pour le moment nous éloigner du détroit d’Ormuz. Nous laisser continuer faire un maximum de dégâts dans ce pays grand comme la France mais qui n’a que 5 millions d’habitants dont effectivement une bonne partie est réfugiée dans la brousse où il n’y a rien à manger.A l’annonce de l’arrivée des troupes françaises, les soldats pilleurs du président sont à leur tour partis se cacher tandis que les chrétiens prenant courage allaient lapider leurs voisins musulmans qui protestaient n’y être pour rien.

Pourtant l’Afrique est un enjeu important dans la nouvelle configuration du monde et la manière dont les Etats-Unis flanqués des anciennes puissances coloniales tentent d’y conserver une hégémonie.

Maintenant réflechissez, un territoire grand comme la France mais sans Etat dans lequel mille six cent hommes de troupes sont chargés de mettre de l’ordre dans un tel contexte, vous croyez vraiment que ceux qui ont approuvé à l’ONU le nouveau délire de Fabius ne nous veulent que du bien ?

l’histoire de la Centrafrique est mouvementée. En une cinquantaine d’années,sous la bienveillante sollicitude française, le pays a perdu un futur chef d’Etat dans un crash suspect (Barthélémy Boganda), cet acte fondateur du chaos qui fait songer à d’autres comme l’assassinat de Sankara est attribué aux services secrets français qui à partir de ce moment là on soutenu un empereur autoproclamé (Jean-Bedel Bokassa)et d’autres. Seul un de ses six chefs d’Etat est arrivé au pouvoir par les urnes. C’est dire si le projet proclamé par Hollande d’amener la population vers les urnes promptement est crédible.

Cela dit l’Afrique n’est pas un continent à l’image du Mali ou de la Centrafrique, c’est même le continent qui connaît une croissance forte et qui représente des opportunités de développement tout à fait remarquables, il existe des pays qui n’ont pas connu de coups d’Etat et désormais des liens sont en train de se créer à l’intérieur du continent africain pour un autre type de développement.

Si parler de génocide est inexact, il est clair que la situation était néanmoins préoccupante, mais la résolution 2127 du Conseil de sécurité des Nations unies a suivi les alarmes de Fabius et n’a donné aucun mandat réel à l’intervention. Pourtant l’existence de la Séléka est avant tout le résultat de l’impossibilité pour l’ONU de mettre en place les accords de désarmement-démobilisation-réintégration (DDR) de juillet 2008. Et la France se retrouve en train d’improviser au jour le jour, au gré des déclarations un objectif politique inexistant. Mieux cette résolution 2127 ne tient pas compte des vrais problèmes du pays où la vraie question n’est sans doute pas celle du génocide par les armes, mais de la famine pour tous. Là encore l’objectif est-il d’empêcher les gens de se battre en enlevant seulement les armes aux uns ou de réfléchir à la manière d’intégrer ce pays dans le développement africain par une injection de capitaux qui ne soit pas un simple prétexte à pillage comme on le voit avec AREVA au Niger. Et là la France a un passif et un présent qui ne plaide pas en sa faveur.

l’affairisme en Afrique n’a pas disparu au contraire face à l’essor du continent, comme le remarque Mediapart (article payant). Jean-Christophe « Papamadi » Mitterrand, Richard Attias, Claude Guéant et l’homme d’affaires Laurent Foucher ont ainsi essayé de s’attirer les faveurs du nouveau pouvoir à Bangui. Mais aujourd’hui, celui-là même que Hollande a imprudement mis en question sans avoir la moindre’ carte de remplacement. On dit que la Centrafrique n’est pas un partenaire économique de premier plan pour la France, l’existence de mines d’uranium serait il un facteur à négliger? Le problème est aussi stratégique puisque partout la France dans l’attente d’une hypothétique force africaine (autre objectif d’une crédibilité douteuse) s’emploie partout à empêcher que se créent des « santuaires » islamistes comme en Somalie où ses alliés du Moyen Orient (les saoudiens, les Qataris et autres émirats) installent des troupes dangereuses que la France a armé en Libye et continue à armer en Syrie (là il n’y a plus d’objectifs du tout).

danielle Bleitrach

 
1 commentaire

Publié par le décembre 12, 2013 dans Afrique

 

Une réponse à “La réflexion du jour: Fabius a parlé de génocide en Centrafrique comme argument de l’intervention

  1. Ammar Beghdadi

    octobre 9, 2015 at 6:08

    Oui mais intervenir en Centrafrique et envoyer des Soldats et Officiers Pédophiles pour sauver les populations d’un génocide et ensuite enculer tous les enfants Centrafricains……Il faut poser préalablement la question aux Pères de familles Centrafricains ! ! ! ! Il fut un temps ou les brigands vous demandaient : …………………………………………… » La bourse ou la vie  »?…………………………….
    ….. Aujourd’hui les Soldats Français vous demandent :  » Ton ou ou la vie  » ?

     

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :