RSS

Des câbles diplomatiques publiés par WikiLeaks montrent que le Saint-Siège a mis au moins un an à réaliser l’ampleur de la répression lancée par le régime chilien.

09 Avr

jp2etpinochet[1]Ne pas oublier que la reprise en main des dictatures vont très bien à l’offensive menée par le Saint Siège contre la théologie de la Libération…  Offensive qui est la grand oeuvre de Jean Paul II mais qui est également celle de ses sucesseurs Benoit XVI et l’actuel François I. D’autres communiqués publiés en ce moment par Wikileaks montrent que les Etats-Unis, fort de l’aide fournie en Europe de l’Est dans la fin du socialisme par le Saint Siège a accordé durant tout ce temps une attention particulièrement bienveillante à la diplomatie vaticane… Comme le néo-libéralisme avec les dégâts que nous continuons à payer aujourd’hui tant sur le plan économique, financier et éthique a été initié au Chili et en Angleterre, avec l’alliance entre les dictatures, les militaires, la hiérarchie catholique et des politiques comme Reagan et Thatcher… Le vatican a entretenu des officines particulièrement troubles comme la légion du Christ pour mener à bien cette offensive. Que l’Eglise catholique ait mis une année pour découvrir que les droits de l’homme étaient violés est une plaisanterie…

« Le 18 février 1993, Jean-Paul II adresse au général Pinochet un message de félicitations à l’occasion de ses noces d’or, accompagné de sa bénédiction apostolique.Vingt ans après le « golpe », la plus chaleureuse légitimation arriva au dictateur Augusto Pinochet des salles du Vatican. 18 février 1993 : l’anniversaire très privé de ses noces d’or fut égayé par deux lettres en espagnol écrites à la main et portant les signatures du pape Wojtyla et du secrétaire d’Etat Angelo Sodano qui expriment amitié et estime. « Au général Augusto Pinochet Ugarte et à son épouse distinguée, Madame Lucia Hiriarde Pinochet, à l’occasion de leurs noces d’or et en gage d’abondantes grâces divines », écrit le souverain Pontife sans le moindre embarras, « je donne avec grand plaisir, ainsi qu’à leurs enfants et petits enfants, une bénédiction apostolique spéciale. Jean-Paul II » Le message de Sodano, qui avait été nonce apostolique au Chili de ’77 à ’88 et qui en 87 avait promu et organisé la visite du Pape à Santiago, négligeant les protestations enflammées des cercles catholiques engagés dans la défense des droits de l’homme, est encore plus chaleureux et prodigue en compliments.

Fin 1998, le général Pinochet se rend en Grande-Bretagne pour y subir une intervention chirurgicale. L’Espagne demande son extradition aux autorités britanniques pour que le général réponde des milliers de crimes contre l’humanité que son régime a commis. Le Vatican s’oppose à cette extradition. »

Note de Danielle Bleitrach

Le Vatican a maintenu des relations diplomatiques avec le régime de Pinochet en dépit de la répression sanglante engagée par le régime © La Presse / Aba

Le Vatican a minimisé les crimes du dictateur chilien Augusto Pinochet, les qualifiant de « propagande communiste », selon des documents des missions diplomatiques américaines datant des années 70 révélés lundi sur le site WikiLeaks. Un câble envoyé par l’ambassade américaine auprès du Saint-Siège le 18 octobre 1973 fait ainsi état d’une conversation avec celui qui était alors numéro deux de la Secrétairerie d’État (le gouvernement) du Vatican, Giovanni Benelli.

Le télégramme envoyé à Henry Kissinger, à l’époque chef de la diplomatie américaine, raconte que Mgr Benelli a exprimé « sa grave préoccupation ainsi que celle du pape face à la campagne internationale réussie de la gauche qui présente une vision complètement fausse de la réalité chilienne ». « Benelli a déploré notamment une couverture exagérée de certains évènements qui est le résultat d’un des plus grands succès de la propagande communiste », écrit l’auteur du câble diplomatique, en soulignant que le prélat estime que « cela montre comment les communistes peuvent influencer les médias mondiaux dans les années à venir ».

Une pression exercée avec discrétion

Pour le sous-secrétaire du Vatican, « comme c’est malheureusement naturel après le coup d’État, il y a eu apparemment des effusions de sang pendant le processus de ratissage au Chili ». Mais Mgr Benelli affirme que les évêques chiliens lui ont assuré que « les récits de représailles brutales relayées par les médias internationaux sont infondés » et que Pinochet et sa junte « font tous les efforts pour ramener la situation à la normale ». La conversation a lieu cinq semaines après le putsch militaire du général Pinochet qui a renversé le gouvernement socialiste de Salvador Allende et abouti à l’arrestation et à la mort de milliers de sympathisants ou militants de mouvements de gauche.

Les câbles publiés par WikiLeaks montrent que le Vatican n’a réalisé qu’un an plus tard l’ampleur de la répression lancée par le régime Pinochet, mais qu’il a refusé de le critiquer ouvertement et a maintenu ses relations diplomatiques. À l’époque, l’Italie avait rapatrié son ambassadeur à Santiago afin de « protester contre les politiques inhumaines des dirigeants chiliens ». Trois ans après le coup d’État, quand s’arrêtent les câbles, l’isolement du Chili s’est accentué, mais le Vatican poursuit sa politique de « pression exercée avec discrétion ».

WikiLeaks : le Vatican a longtemps minimisé les crimes de Pinochet

Le Point.fr- Publié le 08/04/2013 à 14:09- Modifié le 08/04/2013 à 17:34

 
1 commentaire

Publié par le avril 9, 2013 dans HISTOIRE, medias

 

Une réponse à “Des câbles diplomatiques publiés par WikiLeaks montrent que le Saint-Siège a mis au moins un an à réaliser l’ampleur de la répression lancée par le régime chilien.

  1. Lassis

    septembre 26, 2016 at 8:12

    il suffit de penser au Pape Pie XII et ses relations troubles avec le régime nazi !

     

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :