RSS

Mort aux Cons, vaste programme… pourquoi ? Les cons c’est toujours utile…

05 Fév
Mort aux Cons, vaste programme…  pourquoi ? Les cons c’est toujours utile…

A propos de Claude Guéant :

« Effectivement toutes les civilisations ne se vallent pas. Il y a celles qui font arriver les trains à l’heure à Auschwitz et les autres »

signé les Indigènes de la République.

Mort aux Cons, vaste programme… De Gaulle

Quand un juif est con, on dit : Quel sale juif ! Je revendique pour les juifs, le droit d’être cons. » Pierre Dac

Mais quand un politicien joue au con ce n’est jamais par hasard…

Le ministre de l’Enseignement supérieur tunisien, Moncef Ben Salem, très proche des plus intégristes de son mouvement, Ennahda a sidéré les Tunisiens en affirmant que si Bourguiba avait accordé le statut personnel aux Tunisiennes, c’était parce qu’il était juif et avait agi sur l’ordre du juif Pierre mendès France à la demande des forces sionistes. En pleine crise des universités, il vient de trouver le temps de créer un master en « finance islamique » basé « sur les principes de la charia ».(Nouvel Observateur, du 2 au 8 février 2012)

Alors permettez moi de vous faire souvenir de la déclaration des protagonistes de l’affaire qui avait eu lieu en janvier à l’aéroport de Tunis. Elle ne me paraît pas plus innocente et tout aussi politicienne que la déclaration de Guéant sur les civilisations. Le rapprochement s’impose.

Le chef du gou­ver­nement du Hamas à Gaza, Ismaïl Haniyeh, avait effectué une visite en Tunisie au mois de janvier. Plu­sieurs milliers de Tuni­siens l’avaient acclamé à l’aéroport de Tunis le 7 janvier. Parmi eux, certains ont crié des slogans racistes avec appels au meurtre, sur le thème : « il faut tuer les Juifs, c’est notre devoir » et « virez les Juifs ».
Une association qui par ailleurs a toute ma sympathie s’est pris les pieds dans l’affaire et tout en se félicitant de la reconnaissance de la cause palestinienne que représentait une telle visite ce que je peux partager, elle a paru se contenter des déclarations suivantes:

Ismaïl Haniyeh a tenu à pré­ciser : « nous ne sommes pas contre les Juifs parce qu’ils sont juifs, notre pro­blème est avec ceux qui occupent la terre de Palestine. Les Juifs sont partout dans le monde et le Hamas ne les vise pas ».

Soit Ismaïl Haniyeh qui se présente comme un délégué officiel en voyage officiel est un irresponsable qui dit n’importe quoi, soit comme un Claude Guéant quelconque et pour des raisons politiciennes de rivalité avec le Fatah, il a calculé son coup avec ses hôtes dans le cadre d’un tournant du Hamas. Les excités salafistes qui crient « Il faut tuer les juifs c’est notre devoir » ne sont pas là par hasard… D’ailleurs Ismaïl Haniyeh explique qu’il en a « seulement » après les juifs en Palestine et qu’il ne va pas pourchasser les juifs dans le monde. Qu’est qu’il compterait exactement faire : envahir Paris, new York ou la Pologne… ? Qu’est-ce que cela veut dire exactement sinon qu’il cautionne le « mort au juifs » … Soyons clairs de tels propos peuvent à la limite s’entendre dans la bouche d’un individu excédé par la politique israélienne, dans la bouche d’un dirigeant cela veut dire que le mort au juif concerne les femmes, les enfants, une population, c’est une base raciale et il ne manque plus que d’ajouter comme Goebbels jadis qu’il est prêt à négocier leur déportation dans d’autres pays, pourquoi un tel discours qui ne peut que servir l’extrême-droite israélienne comme l’ensemble de l’opération, concoctée avec son hôte.  Cela est intolérable et il faut le dire en se prononçant en même temps pour les luttes populaires et pour le droit des peuples que de tels propos ne font qu’affaiblir et dévoyer.

Mais regardons la suite:

« Le parti Ennahda, arrivé en tête aux élec­tions du 23 octobre en Tunisie, a publié un com­mu­niqué dénonçant – et c’est positif  dit l’association qui décidemment n’est pas trés regardante– ces slogans anti­sé­mites, « contraires à l’esprit de l’islam » et « considère qu’ils ont été scandés par un courant mar­gi­nalisé qui a voulu faire ombrage aux acti­vités d’Ennahda et brouiller son image ». Mais on ne peut admettre, comme l’a indiqué un membre du bureau politique d’Ennahda, que « pour un évènement pareil, on ne peut pas interdire les gens portant d’autres idées ou idéo­logies d’assister aux côtés de nos mili­tants ».

L’association en question a souligné que le racisme n’était pas une opinion mais un délit et qu’elle allait demeurer vigilante…  Mais la première chose à faire est de resituer les propos, de ce qui peut paraître anecdotique dans leur contexte politique.

Ne rien voir de ce qui se passe en Tunisie où la cause palestinienne est instrumentialisée non seulement pour développer l’antisémitisme mais pour au-delà mettre en cause le droit des femmes tunisiennes, terroriser les enseignants, le tout pour mener une politique socialement réactionnaire et d’alliance de fait avec l’impérialisme, c’est tout simplement poursuivre  dans la lignée de tous les fascismes. Ce fait  reçoit la caution morale d’une association qui par ailleurs mène un combat juste pour le droit des Palestiniens. Il y a un manque de vigilance généralisé sur l’avancée de l’extrême-droite partout comme réponse à la crise.

De même ne voir qu’une simple provocation liée à la campagne des présidentielles dans les propos de Guéant c’est mal mesurer les implications de tels propos. D’abord voir qu’ils sont prononcés devant l’UNI, un syndicat étudiant de droite extrême(1), et que ce déplacement sur le terrain de l’extrême-droite, osons le mot réel, le terrain du fascisme s’opère donc sur un terrain sensible d’activisme. Il s’agit de « la préférence nationale », enjeu politique qui s’appuie sur une idéologie: le fascisme en est désormais à masquer son racisme derrière une comparaison entre civilisations. Le tout dans un contexte qui est celui de la crise avec le recours habituel du Capital.

Limiter ce propos à une provocation politicienne électoraliste c’est refuser de comprendre que ce thème politicien vient renforcer celui de la préférence nationale sur lequel la droite honorable s’enfonce à la suite de son extrême et pas seulement en France. C’ est un choix qui nous mène loin, trés loin et qu’on  retrouve partout en Europe, celui de la légitimation de l’extrême-droite sous sa forme parlementaire entourée de jeunes nervis qui chercheront à faire peur y compris aux enseignants progressistes…

Faites attention à l’évolution partout de la jeunesse, le radicalisme, le complotisme dans lesquels on les enferme pour mieux les soumettre à des politiques qui leur sont nuisibles.

Il serait temps de ne plus jouer nulle part les idiots utiles. Mener un combat pour la paix et le respect des droits internationaux partout, refuser les ingérences, oeuvrer pour le respect des souverainetés mais arrêter de nous prendre pour des cons en nous faisant partout cautionner l’extrême-droite.
Danielle Bleitrach

(1) Trés lié à Charles Pasqua et aux réseaux du SAC, mouvement national anti-grève qui est officieusement la courroie de transmission de l’UMP a toujours eu dans ses rangs des militants d’extrême-droite y compris du GUD.

  • Le Cato Institute, think tank américain libéral, a dénoncé le financement de l’UNI via le NED dans les années 1980 dans le cadre du financement d’organisations anti-communistes. Le Cato Institute écrit que l’UNI « était largement vue comme un chaudron de la Droite violente »[. Cette accusation a fait l’objet d’une commission d’enquête du Sénat américain[ dirigée par la sœur du colonel North.Celle-ci a établi que l’UNI avait reçu des fonds au même titre que Solidarność en Pologne, dans le cadre d’un soutien aux organisations anti-communistes démocratiques dans le monde. La décision de financer ces structures avait été prise sous l’impulsion d’Irving Brown, responsable des relations internationales de l’AFL-CIO[.
 
Poster un commentaire

Publié par le février 5, 2012 dans humour

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :