RSS

WalterBenjamin ou le faible pouvoir messianique transmis par la génération antérieure….

26 août

La lecture de ce grand désespéré que fut Walter benjamin est celle qui paraît être la plus compréhensible pour les enfants de ce temps.
Il est étonnant que le fascisme puisse encore exister en ce siècle…

Le faible pouvoir messianique détenu par chaque génération lui est transmis par les générations antérieures. Elles peuvent exiger de la génération actuelle qu’elle remplisse cette tâche.

Chaque présent est visé par un passé en lequel il doit se reconnaître. L’historien ne décrit pas le passé, il s’arrête devant l’image qui surgit à l’improviste. Cette image, qui est celle des ancêtres enchaînés, peut le sauver d’un danger suprême (ne pas avoir d’avenir). Il ne s’agit pas de recueillir un héritage – car ce ne serait que l’héritage des vainqueurs. L’historien (matérialiste selon Benjamin) rejette la norme historique. Il sait que nous vivons toujours dans un état d’exception, et que le progrès ne peut être ni homogène, ni illimité. En arrachant l’histoire à la continuité (comme l’a fait Robespierre ou comme le fait aussi, par exemple, la mode), en faisant éclater ce blocage, on situe son lieu dans l’a-présent, c’est-à-dire dans la fête, dans l’événement. Ce temps-là n’est pas celui des horloges. C’est une brèche, un arrachement. Le temps doit cesser de passer, il doit s’arrêter.

Ce qui vaut pour l’activité de l’historien vaut aussi pour l’oeuvre, dans laquelle la tension s’immobilise. Les oeuvres sont des monades, des objets singuliers arrachés au temps. Le cours entier de l’histoire s’y cristallise dans un raccourci formidable. C’est ainsi que s’ouvre la porte par laquelle pourra entrer le messie.

POur concrétiser cette conception de l’histoire chez Walter benjamin, voici ce chant qui est à sa manière avec les photos qui l’accompagnent, il surgit à l’improviste, il est une brèche, un arrachement, il a ce faible pouvoir messianique de l’instant qui exige que se réalise l’espérance des vaincus, pas l’histoire officielle, celle qui nous raconte la fable de la restauration de la démocratie par la monarchie pour mieux laisser en état le franquisme et la classe qu’il protège…Non il y a là une vibration, un frémissement, une histoire qui surgit en particulier à l’instant du danger.

About these ads
 
3 Commentaires

Publié par le août 26, 2013 dans textes importants, Théorie

 

3 réponses à “WalterBenjamin ou le faible pouvoir messianique transmis par la génération antérieure….

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 279 followers

%d bloggers like this: