RSS

je ne connais pas cet homme mais il dit à ses compatriotes des choses vraies

10 août

je ne connais pas cet homme. je ne suis pas compétente pour juger de ce que dit aux siens un imam. Peut-être s’agit-il d’un escroc qui dupe en prononçant les parole que l’on espère. Je dis cela parce que j’ai appris à me méfier de celui qui étant opprimé par les miens dit ce que j’ai envie d’entendre mais il n’empêche que ce Palestinien dit des choses importantes aux siens.

Il interpelle les siens en arabe avec véhémence et il me semble-t-il compris un certain nombre de choses:

premièrement un peuple ne se développe pas dans l’obscurantisme, un peuple qui laisse sa moitié dans l’arriération et l’enfermement ne peut pas éduquer ses enfants…Une telle réponse ne construit pas l’identité mais la soumission, la haine tout au plus. A quoi sert cette haine quand on a devant soi des forces démesurées d’une point de vue militaire, elle engendre le chaos dont ces forces et leurs dirigeants profitent.

il a compris que pour un Palestinien la seule conquête était celle des opinions comme cela s’est passé au Viet-nam, en Afrique du sud et que ces obscurantistes sont un vrai repoussoir.

Maintenant il est clair que les interventions de l’occident ne sont pas faites pour installer la démocratie, elles visent  le pillage et à ce titre ils sont tout à fait d’accord avec ces tyrans obscurantistes tant qu’ils peuvent les utiliser à leur profit soit comme alliés de l’oppression soit comme repoussoir. Et toujours comme facteur d’arriération de leurs peuples.

Ecoutez cette video qui dénonce …

La Nation dont l’ignorance est la risée des nations يا أمة ضحكت من جهلها الأمم

http://youtu.be/-U8js5k2zl0

voici ce que dit de lui un autre musulman :

Mohamed Anis Abrougui

Docteur Adnan Ibrahim, imam, prédicateur musulman d’origine palestinienne vivant en Europe, en Suisse. Ce personnage se dégage du paysage commun des prédicateurs islamiques par maintes qualités : son discours est « actualisé », adapté à notre ère et à nos mentalités, et pourtant il ne s’agit pas d’un « moderniste » au sens commun du terme, qui tend à plier les lois religieuses de force afin de les rendre compatibles avec les exigences nouvelles de démocratie, d’égalité entre sexes ou autres phénomènes mondiaux.

Adnan Ibrahim ébranle durant ses discours maintes aberrations et mensonges collés à la religion, et ses méthodes sont des plus pointues : histoire, linguistique, sémantique, génétique, grammaire et langue, et une connaissance approfondie des textes coraniques et de la sunna. Ses angles de vues qui peuvent paraître originaux sont en fin de compte tout ce dont à quoi un peuple aspire : ne pas se sentir obligé de justifier le fait qu’on croit à des paradoxes. Au contraire, ce prédicateur invite à les relever, à analyser, à réfléchir dessus avec les méthodes adéquates, afin de différencier le vrai du faux, et défier l’absolu dont s’habille plusieurs « lois » religieuses ou pseudo lois religieuses.

La population musulmane est en crise, parce qu’elle est tiraillée entre des courants obscurantistes, divinisant le passé, et d’autres modernistes mais trop hypocrites, puisque avançant les exigences du monde moderne un peu trop sur le compte des lois religieuses pourtant explicites.

Comme tout bon éclairé, il est pourtant la victime d’une vindicte qui le classe comme non sunnite, comme un chiite qui déteste le prophète et ses compagnons. Bref, il s’agit d’un homme, qui faute et qui a raison, et qui tente de bien nous le faire comprendre, afin qu’on ne divinise plus les hommes, et qu’on œuvre par soi au lieu de soutenir un prétendu sauveur qui viendra redonner son éclat à l’empire de la foi islamique

About these ads
 
2 Commentaires

Publié par le août 10, 2012 dans Uncategorized

 

2 réponses à “je ne connais pas cet homme mais il dit à ses compatriotes des choses vraies

  1. birahima2

    août 10, 2012 at 2:41  

    pour des gazouis de gazaouites, c’est vrai que c’est intéressant.
    thanks
    http://www.hotel-victor-hugo.fr/

     
  2. birahima2

    août 10, 2012 at 7:16  

    let’s resume my charmer :
    he will be there when the new guard relives the old guard.
    We all know him.

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 280 followers

%d bloggers like this: