RSS

A des amis : quelques faits sur le Venezuela et les futures présidentielles

22 juil

Le président vénézuélien Hugo Chavez et Jean-Luc Mélenchon, le 6 juillet à Caracas, lors du Forum de Sao Paulo.

ce matin, un inconnu sur facebook a lâché sur le ton de la rumeur villageoise  » je connais  des « gens de gauche » au Venezuela qui souhaitent le départ de Chavez, c’est un pitre, un bouffon ». j’ai siffloté: « au village sans prétention, j’ai mauvaise réputation »… le forum du village global ressemble plus à clochemerle qu’à autre chose et c’est navrant…  Ce « corbeau » du café du commerce  avait adopté tout le vocabulaire de la presse d’opposition vénézuelienne qui ne fait pas dans la dentelle dans l’injure et le racisme… le tout assorti du je connais quelqu’un qui connait quelqu’un…

Alors moi je connais le Venezuela. Je suis loin même trés loin d’éprouver pour ce pays et même pour Chavez l’empathie que je ressens pour Cuba, son peuple courtois et raffiné, cultivé. Caracas est une ville laide, sale, invivable… Et après…

Chavez n’a cessé d’affronter les scrutins démocratiques et il a changé la vie de son peuple

Mais  je ne connais aucun vénézuélien « de gauche » qui pense ainsi sauf les stipendiés de la CIA et ceux qui appartenaient au pétrole et qui se faisaient un fric pas possible en le vendant aux majors du pétrole. Toutes les forces syndicales, sauf un groupuscule complétement isolé et qui est directement lié aux Etats-Unis, soutiennent Chavez. Autre chose est son parti. le Venezuela est un immense pays avec des provinces dont certaines sont encore détenues par les grands propriétaires de l’opposition anti-chavez en particulier à Zulia et ces derniers aidés de la mafia des narcotrafiquants font régner la terreur… Il y a dans l’Etat le plus riche celui de Miranda un gouverneur qui tente de jouer un centre gauche et qui a quelques accointances avec les grands propriétaires mais aussi certains syndicalistes, le tout trés proche des nord-américains. Il y a eu des primaires entre eux pour présenter une opposition unifiée et c’est le gouverneur de Miranda, Henrique Capriles qui sera opposé à Chavez. En tant que figure rénovée de l’ opposition, moins caricaturale que l’antichavisme haineux et primaire, nul doute que les Etats-Unis aient pesé dans le sens d’une telle candidature. Comme par hasard Zulia et Miranda sont des zones aux richesses pétrolières et minérales visées par les grands monopoles et compagnies pétrolières.

Il y a également des notables apparternant au parti de Chavez qui peuvent être corrompus.

Mais sur le fond Chavez non seulement est estimé de son peuple qui le soutient et vote pour lui à toutes les élections reconnues comme transparentes par toutes les commissions internationales, il a littéralement changé leur vie.

Pratiquement toutes les années il y a eu des réferendum, des élections et Chavez les a emportées et tout indique qu’il en sera de même à ces présidentielles. Tout simplement parce qu’il a effectivement changé le Venezuela, la vie politique y était si corrompue que quand Chavez s’est présenté la première fois, il n’y avait que lui, un ancien officier putschiste et une miss Venezuela comme candidats, les partis traditionnels s’étaient écroulés sous le poids des scandales. Les gens crevaient de faim, étaient humiliés et allaient piller les magasins pour se nourrir

. La rente pétrolière était appropriée par les cadres du pétrole qui en échange livraient le pétrole vénézuélien aux majors nord-américaines.

Chavez a changé beaucoup de choses, il en reste pas mal encore à transformer mais la rente pétrolière a été utilisée par le peuple et pour le peuple, des institutions démocratiques de gestion locale ont été mises en place.

La liberté de la presse est totale et les insultes de cette presse liée aux monopoles espagnols sont indignes, racistes, immondes… De surcroît Chavez a apporté à toute l’Amérique latine des aides en particulier avec l’aide des cubains en matière de santé (opération miracle) d’éducation (opération yo si puedo) et l’alphabétisation du Venezuela est une grande réussite… De surcroit et c’est ce qui lui vaut la haine des USA et des capitalistes du pétrole, il a  imposé une rénégociation des contrats pétroliers et entraîné l’OPEP avec lui. Mais on va bien voir si Chavez est ou non détesté par son peuple, il va y avoir des élections libres ouvertes…

La lutte des Etats-Unis contre le Venezuela

A  propos de ces élections présidentielles qui auront lieu à la rentrée, je signale que non seulement elles seront transparentes mais le candidat de l’opposition bénficie trés officiellement du soutien financier des Etats-Unis. Ce qui est tout de même quelque chose qui n’est pas ordinaire et qui devrait soulever nos interrogations. Imaginons qu’il y ait dans le budget des Etats-Unis une ligne officiellement consacrée à soutenir l’opposition de droite en France… Et bien cela se passe comme cela en Amérique latine, à Cuba depuis longtemps et contre Chavez désormais.

Le président Barack Obama a présenté au Congrès un budget de 3 700 milliards pour 2012, le plus élevé de l’histoire des États-Unis. Il prévoit d’importantes baisses dans les programmes sociaux et dans les emplois publics fédéraux partout dans le pays, mais il prévoit une ligne budgétaire pour le financement des organisations anti-chavistes du Venezuela.Sur ces 3 700 milliards :  670 milliards iront au Pentagone, dont le budget continue de croître ;75 milliards aux différents services d’intelligence ;55,7 milliards au département d’État et à l’Agence états-unienne pour le développement international (USAID) (1)

Pour la première fois dans l’histoire récente, le Foreign Operation Budget, qui relève du département d’État, détaille ouvertement le financement des organisations anti-chavistes à hauteur de 5 millions de dollars.

Alors je voudrais que les insultes qui pleuvent sur Chavez soient au moins un peu réparties sur l’élégant président des Etats-Unis qui considère ce genre d’aide aux oppositions et fabriquants de coup d’Etat comme relevant du budget des Etats-Unis. Pour autant je n’ai pas envie que les Républicains l’emportent aux Etats-Unis.

OUI l’extrême-droite tente de prendre pied en Amérique latine

Oui en France, l’extrême-droite, les conspirationnistes, les antisémites veulent s’approprier Chavez. Mais c’est bien là la specificité de toutes les instrumentalisations, partir de faits réels pour les tirer vers la défense de causes étrangères à l’intérêt des peuples. Incontestablement il se passe au Venezueka et dans toute l’Amérique latine des choses importantes en matière de souveraineté des peuples, de l’appropriation de leurs ressources, de la redistribution de celles-ci. La gauche, celle qui cherche réellement une issue, doit savoir les reconnaître et ne pas les laisser dévoyer par une propagande infame qui utilise ce progrès pour tenter d’imposer un néo-nazisme.

Comme les mêmes utilisent la lutte pour la paix que nous ne menons pas pour faire avancer leurs idées nausabondes et leurs soutiens des tyrans. Comme les mêmes utilisent ce que subissent les Palestiniens et la politique israélienne pour faire avancer le réhabilitation du nazisme.

L’Iran joue un rôle sur lequel j’ai plusieurs fois insisté mais si l’on voit bien la manière dont ce pays finance l’extrême-droite négationniste on a tendance à ignorer les principaux soutiens du fascisme islamiste que sont l’Arabie saoudite et le qatar… qui sont en train de modeler avec l’appui de l’occident tout le proche orient et à s’attaquer au Maghreb.

Il faut regarder de près les nouveaux rapports sud-sud, les politiques en faveur des souverainetés nationales menées par les pays émergents du BRIC (Brésil, Russie,Inde et Chine), être inconditionnel de personne mais ponctuellement appuyer  ce qui défend paix, souverainté des peuples sur leurs ressources et dénoncer qui utilise des prétextes pour se les approprier en favorisant partout les guerres.

Il faut arrêter de caricaturer les forces en présence et partout rester axés sur la souveraineté et le développement endogène, au profit des peuples et de leur émancipation collective et individuelle, de ce point de vue Chavez représente une force positive.

Donc prenons l’habitude premièrement de mener ensemble des combats ponctuels sans prétendre imposer aux autres l’ensemble de notre conception du monde… Apprenons à discuter des faits dans le respect les uns des autres.

Danielle Bleitrach

(1)  vous n’êtes pas obligés de connaître ce que révèle ce budget et le détail des opérations et l’exemple de USAID notée ici nous permet de mesurer que même l’aide « humanitaire » peut être l’instrument d’une domination sur la souverainté d’un pays : L’Agence des États-Unis pour le développement international (United States Agency for International Development ou USAID) est l’agence indépendante du gouvernement des États-Unis chargée de développement économique et de l’assistance humanitaire dans le monde. Elle a  été créée par Kennedy dans l’esprit du plan Marshall mais en fait sous couvert de l’humanitaire et de la démocratie, elle soutient l’opposition qui convient aux Etats-Unis contre les chefs d’Etat qui lui déplaisent. De surcroît elle agit pour les trusts de l’agroalimentaire et gros producteurs d’OMG. Selon l’ONG Les Amis de la Terre, les autorités américaines utiliseraient « la faim à des fins commerciales et politiques, au bénéfice des grosses industries agroalimentaires », notamment par le biais de l’USAID pour livrer du « maïs transgénique dans les pays d’Afrique australe »

About these ads
 
4 Commentaires

Publié par le juillet 22, 2012 dans Uncategorized

 

Mots-clés : ,

4 réponses à “A des amis : quelques faits sur le Venezuela et les futures présidentielles

  1. Maryvonne Leray

    juillet 22, 2012 at 10:06

    Merci pour cet article qui remet les pendules à l’heure

     
  2. Regardsvenez

    juillet 26, 2012 at 8:50

    Merci Danielle pour ce billet.
    Je vous invite par ailleurs à consulter mon site d’information sur le Venezuela: http://regards-venezueliens.info/
    Cordialement

     
  3. birahima2

    juillet 31, 2012 at 4:47

    Chavez dit à Mélenchon :
    ben alors gros neuneu, on n’entend pas la voix du Front de Gauche à l’assemblée nationale !

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 376 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :